Saint-Étienne-du-Mont

Un chef-d’œuvre parisien de la Renaissance

Étienne HAMON et Françoise GATOUILLAT

 

Broché, 22 x 27 cm, 240 pages, 220 illustrations en couleurs

Octobre 2016

 

Saint-Étienne-du-Mont de Paris, au sommet de la montagne Sainte-Geneviève, est l’une des églises françaises les plus singulières ; elle a longtemps résisté aux classifications des spécialistes de l’architecture. Conçue en 1510 selon un parti gothique inédit, elle s’acheva cent ans plus tard par une façade à l’italienne dont la reine Margot posa la première pierre peu après l’assassinat de Henri IV. Les recherches menées par les deux auteurs dans les archives et dans la littérature spécialisée permettent aujourd’hui de proposer la première grande synthèse sur l’ensemble formé par l’église et ses annexes. Ils offrent une chronologie renouvelée de l’édifice et retracent l’élaboration de son programme auquel appartiennent le somptueux jubé, le seul subsistant à Paris, et les vitraux qui forment une collection unique en France. Ils renouvellent également la lecture de la célèbre façade et celle des transformations de l’édifice jusqu’aux restaurations menées au XIXe siècle, témoignant de l’évolution des goûts et des usages d’une grande église urbaine. Un parcours méthodique dans l’église, ses chapelles et ses charniers permet de découvrir le destin parfois rocambolesque de ses très nombreuses œuvres d’art. Cet ouvrage illustré d’une iconographie variée, ancienne et récente, comprend un index des artistes actifs sur le chantier du XVIe au XXe siècle et un état détaillé des sources à partir desquelles est retracée, avec une précision rarement atteinte, l’histoire d’un monument majeur de l’art français, à la charnière entre Moyen Âge et Renaissance.

 

ISBN 9782708410190

Prix 44 euros

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

 

Toits d'Europe

Formes, structures, décors et usages du toit à l’époque moderne (XVe-XVIIe siècle)

Sous la direction de Monique CHATENET et Alexandre GADY

 

Broché, 21 x 27 cm, 248 pages, 203 illustrations

Collection De Architectura (n°16)

dirigée par Monique Chatenet et Alexandre Gady

11 textes en français, 2 en anglais, 1 en espagnol et 1 en italien

Novembre 216

 

Partie constitutive de l’architecture tant savante que vernaculaire, le toit appartient aussi bien à la structure qu’à la silhouette d’un édifice. Lié à des problèmes techniques, il est aussi le lieu d’une démonstration formelle, d’un choix esthétique, ouvrant sur des questions décoratives, voire identitaires. La forme du comble en Europe à l’âge moderne a connu une grande variété : aux versants droits plus ou moins pentus et au toit en poivrière hérités du Moyen Âge, se sont en effet ajoutés combles brisés, toits en dôme, en bulbe, en carène de navire ou à pentes inversées, cachés ou non derrière une balustrade ou un attique, et enfin la terrasse, plus fréquente qu’on ne le croit loin de la Méditerranée. Cette histoire des toits, dont le rapport de proportion avec les façades fournit de précieux éléments de lecture, permet de suivre les adaptations aux mutations de l’art de bâtir. Ils sont d’abord le produit d’une structure, la charpente, et de matériaux de couverture, qui interagissent avec elle tout en participant chromatiquement de la silhouette de l’édifice. Mais les toits sont aussi peuplés d’éléments décoratifs occupant la base, les pentes et le faîtage : tout ce « monde en l’air » mérite une attention propre, car il relève souvent du geste créateur. Certaines toitures ont même fini par acquérir une signification identitaire, comme le « Polish roof », le « toit à l’impériale » ou le « comble à la Mansart ».

 

ISBN 9782708410169

PRIX 52 euros

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

 

Les temps de la construction

Processus, acteurs, matériaux

Laurent BARIDON, François FLEURY, Antonella MASTRORILLI, Rémy MOUTERDE, Nicolas REVEYRON

 

Broché, 17 x 24 cm, 1312 p., 477 illustrations

Mai 2016

 

Il est aujourd’hui plus que jamais nécessaire de penser l’activité liée à la construction et de la déployer de manière responsable. À l’heure de la mondialisation, des crises de civilisation, du changement climatique et de la révolution numérique, l’éclairage historique est une source d’inspiration technique, esthétique et éthique. Cet ouvrage rassemble les contributions écrites du Deuxième congrès francophone d’histoire de la construction qui a réuni des chercheurs venus de 19 pays répartis sur quatre continents.

Les résultats présentés sont issus de toute la variété des points de vue, qui contribuent à donner du sens aux données historiques concernant l’acte de bâtir. À travers cette diversité, cet ouvrage s’adresse bien entendu aux chercheurs, architectes du patrimoine, enseignants de construction, archéologues du bâti, ingénieurs de génie-civil et autres spécialistes du domaine. Mais un public plus vaste, curieux de construction, découvrira au fil des articles une variété de cultures constructives, des enjeux insoupçonnés, des éclairages nouveaux, qui lui feront observer différemment son environnement construit.

 

ISBN 9782708410053

PRIX 59 euros

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Traduire l’architecture

Texte et image, un passage vers la création ?

Sous la direction de Robert CARVAIS, Valérie NEGRE, Jean-Sébastien CLUZEL, Juliette HERNU-BELAUD

 

Broché, 17 x 24 cm, 296 pages, 114 illustrations

Novembre 2015

 

Voici enfin un ouvrage consacré à la traduction des livres d’architecture. Le mot traduction est pris ici dans son sens large, non seulement comme une technique littéraire, mais aussi comme une pratique d’adaptation des textes et des images d’une édition à l’autre : autant de déplacements dans l’espace et dans le temps. Si la traduction des traités d’architecture joue depuis la Renaissance un rôle essentiel dans la théorie architecturale, ses enjeux et ses pratiques n’avaient pas encore fait l’objet d’une recherche générale. Hormis de grands textes fondateurs, peu d’ouvrages ont été examinés dans leurs versions étrangères ou successives. D’où le choix d’études de cas qui permettent d’aborder les classiques tels qu’Alberti, Scamozzi, d’Aviler, Le Pautre, Bullet, Durand, Rondelet, Viollet-le-Duc, Le Corbusier, ou des textes moins connus : traités, recueils de modèles, livres techniques et juridiques. Les questions traitées par les auteurs rejoignent les interrogations des spécialistes de la traduction. Elles portent sur le statut et les motivations des différents acteurs intervenant dans la production des livres (traducteurs, imprimeurs, éditeurs, lecteurs), sur les enjeux intellectuels, techniques, politiques et économiques de leurs entreprises et bien évidemment sur la fidélité des traductions. Mais il s’agit surtout de cerner les questions spécifiques au domaine de l’architecture, comme celles qui touchent aux transformations des illustrations et à la notion de traduction visuelle. Prenant en compte à la fois le texte et l’image, la traduction comme passage vers la création ?

 

ISBN 9782708410015

PRIX 36 euros

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Les maquettes d’architecture

Fonction et évolution d’un instrument de conception et de représentation

Sous la direction de Sabine FROMMEL

 

Broché, 21 x 27 cm, 328 pages, env. 200 ill. en noir

Juin 2015

 

La réflexion sur les maquettes d’architecture reste encore aujourd’hui un domaine trop peu exploré par l’histoire de l’art. Leurs fonctions sont pourtant multiples : outil souvent sommaire pour la mise au point d’un projet, moyen persuasif de représentation destiné à convaincre un commanditaire ou une collectivité ou encore référence juridique à laquelle les artisans et les maîtres d’ouvrage doivent se conformer. En trois dimensions ou sous forme d’évocation picturale, elles jouent également un rôle au service des stratégies iconographiques des souverains ou des États, que ce soit dans des cycles de fresques, en tant qu’hommages à des alliés politiques ou au sein de collections célébrant les princes bâtisseurs. Leur utilité temporaire et le fait qu’elles consistaient pour l’essentiel en matériaux périssables, notamment le bois ou la cire, a découragé la plupart des chercheurs de se pencher sur cet objet d’étude. Cette publication vise à combler une lacune historiographique, en couvrant l’histoire de l’architecture et l’histoire culturelle, les sciences de l’ingénieur, l’enseignement, l’histoire sociale et les sciences religieuses. La prise en compte d’exemples issus de plusieurs pays européens et sur une large période a permis d’établir un panorama d’une grande variété, tout en révélant les mécanismes complexes de leur circulation et de leur migration. Entre l’Antiquité et le xxe siècle se distinguent à la fois des persistances et des ruptures permettant de mieux comprendre l’évolution des maquettes d’architecture et leur influence sur la forme architecturale. (11 contributions en français, 6 en anglais, 9 en italien).

 

ISBN 9782708409996

PRIX 65 euros

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Paul Nelson et l’hôpital de Saint-Lô

Humanisme, art et architecture

Donato SEVERO

 

17 x 24 cm, 256 pages, 169 illustrations

Novembre 2015

 

Cet ouvrage présente les aspects hors du commun de l’hôpital mémorial France États-Unis de Saint-Lô, dessiné par l’architecte franco-américain Paul Nelson. Né de la destruction totale de la ville durant la Seconde Guerre mondiale, l’édifice associe une approche culturelle et humaniste à une quantité d’innovations architecturales et spatiales, constructives et techniques : Paul Nelson imagine un nouvel hôpital « pour la vie ». Les États-Unis aident vigoureusement à sa construction qui devient un symbole de la renaissance de l’Europe traumatisée par la guerre. Des visiteurs du monde entier se pressent ainsi pour découvrir cet établissement révolutionnaire où tout a été pensé en vue de la guérison des patients, notamment l’organisation de l’espace, les seconds œuvres, l’utilisation de la couleur dans le bâtiment, les salles ovoïdes, l’éclairage et le mobilier. Le profond désir de Nelson étant d’apporter un maximum de bien-être aux patients, il fait appel à de nombreux ingénieurs, artistes et designers : Vladimir Bodiansky pour la structure de l’édifice, Jean Prouvé pour les salles chirurgicales ovoïdes, André Salomon et Jean Dourgnon pour l’éclairage, Charlotte Perriand pour le mobilier et surtout Fernand Léger pour la polychromie et l’intégration des œuvres d’art, un des aspects sans doute le plus extraordinaire de l’édifice. Donato Severo met en lumière le caractère extrêmement novateur de la démarche de Nelson pour l’hôpital de Saint-Lô, qui reste un des bâtiments les plus représentatifs du fonctionnalisme et de l’intégration des arts de l’architecture française du xxe siècle, classé Monument historique en 2008 au terme d’un long parcours.

 

ISBN 9782708409958

PRIX 37 euros

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

De l’Orient à la mathématique de l’ornement

Textes réunis par Maryse BIDEAULT, Estelle THIBAULT, Mercedes VOLAIT

 

Relié, 17 x 23 cm, 360 pages, 235 illustrations en couleurs

Octobre 2015

 

A partir des croquis et relevés effectués lors de ses séjours en Égypte, au Moyen-Orient, en Italie et en Grèce, Jules Bourgoin a engagé une enquête obstinée, itérative et inquiète visant à pénétrer la syntaxe formelle qui régit l’infinie variété des compositions ornementales, dont témoignent ses nombreuses publications, des Arts arabes (1868- 1873) à La Graphique (1905). L’itinéraire de ce dessinateur d’exception, scientifique autodidacte, est restitué depuis ses études comme élève architecte à l’École des beaux-arts jusqu’à la conception, au seuil du xxe siècle, d’un système didactique capable de réduire tout arrangement ornemental à un système de notations abstraites. Les nombreux dessins,

notes et manuscrits laissés par Bourgoin permettent d’appréhender sa méthode de travail, la collecte de matériaux étudiés in situ étant complétée par une investigation dans les livres et les musées ou dans les collections d’art extrême-oriental à Paris. Ils documentent également un chantier intellectuel particulièrement ambitieux qui, partant d’une critique radicale des doctrines dominantes prônant l’alliance de l’art et de l’industrie, envisage la fondation d’une discipline spécifique capable d’adosser tant l’analyse que la création dans les arts techniques. Bien que menées par un chercheur relativement solitaire, en marge des institutions académiques et des cercles artistiques, les recherches de Bourgoin n’en éclairent pas moins un vaste horizon de théories et de pratiques qui concernent tant l’étude des arts de l’Islam que les pédagogies du dessin et de la composition. Nourri d’une culture scientifique et philosophique approfondie, de l’épistémologie mathématique à la botanique, de la cristallographie à la linguistique, son projet d’une morphologie pour les arts d’ornement, mal compris en son temps, trouve des résurgences inattendues au siècle suivant. Première monographie consacrée à l’étude de cet œuvre  complexe, l’ouvrage offre l’originalité de l’éclairer au prisme de différentes disciplines : historiens de l’art et de l’architecture, spécialistes des arts de l’Islam et de l’Extrême- Orient, égyptologues, mais aussi historiens des sciences croisent leurs analyses sur un corpus graphique et théorique hors du commun.

 

ISBN 9782708409941

PRIX 39 euros

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Jacques-Germain SOUFFLOT

Ou l'architecture régénérée (1713-1780)

Sous la direction de Claire OLLAGNIER, Daniel RABREAU

 

Broché, 21 x 27 cm, 208 pages, 118 illustrations

Mai 2015

 

Jacques-Germain Soufflot (1713-1780) embrasse le métier d’architecte sans appui ou formation spécifique. Entre deux séjours italiens, il s’installe à Lyon où il répond à de nombreuses commandes privées et publiques, notamment pour l’Hôtel-Dieu ou le remaniement de la Loge du Change. En 1754, il entame à Paris une riche carrière mêlant engagements académiques, responsabilités administratives et projets urbanistiques et privés. Il est alors désigné par Louis XV pour mener à bien le plus grand chantier religieux du siècle, celui de l’église Sainte-Geneviève, actuel Panthéon aujourd’hui en cours de restauration, et dont la conception fait émerger un débat technique et esthétique qui animera le milieu parisien de la construction durant plusieurs décennies. Les contributions regroupées dans ce volume sont pour partie issues d’un colloque organisé dans le cadre du tricentenaire de la naissance de Soufflot et offrent un éclairage nouveau sur la carrière de l’un des plus grands architectes français, le plaçant au cœur de l’histoire artistique européenne. Les auteurs examinent successivement le rôle de Soufflot dans les débats stylistiques du XVIIIe siècle, entre architecture antique, gothique et classique, l’entourage professionnel de Soufflot (son agence, ses graveurs, les ingénieurs de ses chantiers), et enfin les innovations propres à l’édification de Sainte-Geneviève, notamment l’érection du dôme, chef-d’œuvre d’audace technique et d’ambition symbolique.

 

ISBN 9782708409897

PRIX 49 euros

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Saint-Sulpice

L’église du Grand Siècle

Mathieu LOURS

 

Broché avec rabats, 22 x 27 cm, 264 pages et environ 250 illustrations en couleurs

Novembre 2014

 

Plus vaste église de Paris, monument majeur du Grand Siècle et du Siècle des lumières, l’église Saint-Sulpice n’a pourtant pas été l’objet d’études spécifiques depuis les grandes monographies publiées au début du siècle dernier. À partir de l’étude de sources nouvelles, conservées dans des fonds privés, l’auteur retrace le long chantier (150 ans !) et les ambitions qui président à la naissance de cette architecture si particulière entre classicisme et modernisme. Saint-Sulpice apparaît comme un édifice modèle de la réforme catholique parisienne qui mobilise les plus grands artistes, peintres, sculpteurs et architectes : Gamard, Gittard, peut-être Le Vau, Oppenord, Sevandoni, de Wailly, Chalgrin, Le Moyne, Slodtz, Bouchardon... Saint-Sulpice fascine commanditaires et artistes par son extraordinaire architecture jusqu’au XIXe siècle, notamment Delacroix, et demeure un édifice clef du passage du XVIIe au XVIIIe siècle parisien. L’ouvrage propose tout d’abord un parcours historique reprenant les étapes de la construction de l’église Saint-Sulpice, après un bilan des connaissances sur l’ancienne église qu’il remplace dans son contexte. Il se poursuit par une description de l’architecture et du décor et met en perspective la façon dont Saint-Sulpice a été érigée en modèle puis en contre-modèle à travers les siècles.

 

ISBN 9782708409866

PRIX 49 euros

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Les hôtels particuliers de Dijon au XVIIe siècle

Agnès BOTTE

 

Relié, 22 x 28 cm, 360 pages, 300 illustrations

Octobre 2015

 

À Dijon comme rarement ailleurs, la plupart des hôtels particuliers construits ou aménagés au xviie siècle par des officiers du roi ont été préservés, soit plus d’une cinquantaine, constituant ainsi un patrimoine exceptionnel. Véritables marqueurs d’identité, ces hôtels offrent une démonstration architecturale au service de leurs propriétaires, illustres ou oubliés, qu’ils soient peu enclins à l’innovation ou plus réceptifs à l’évolution des modes. Par une étude approfondie des sources, l’auteur a pu en reprendre l’historique et a analysé les traits de cette architecture et de son décor tout en se référant non seulement aux réalisations parisiennes, mais aussi à celles des autres villes de cours souveraines : Aix-en-Provence, Bordeaux, Montpellier, Rouen ou encore Toulouse. Des analyses de ces hôtels (leur implantation, leurs commanditaires, les architectes et les entrepreneurs, ou encore la distribution des espaces intérieurs ou extérieurs), ressort un tableau entièrement renouvelé qui éclaire l’histoire de l’architecture provinciale du xviie siècle. Cet ouvrage, abondamment illustré de photographies et de plans, invite à découvrir ces demeures chargées d’histoire, d’ordinaire inaccessibles.

 

ISBN 9782708409801

PRIX 59 euros

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

 

Paris et ses églises du Grand Siècle aux Lumières

Sous la direction de Mathieu LOURS

 

Relié sous jaquette, 22 x 28 cm, 400 pages, 400 illustrations en couleurs

Collection Paris et ses églises dirigée par Mathieu Lours

Préface d’Alexandre Gady

Novembre 2016

 

De la fin du XVIe siècle jusqu’au crépuscule de l’Ancien Régime, Paris connaît une vague de construction d’édifices religieux sans précédent. La capitale se peuple de dômes et de façades à colonnes signés des plus grands noms de l’architecture française (Lemercier, Le Vau, Hardouin-Mansart, Soufflot…). Il s’agit d’un patrimoine extraordinaire, tant du point de vue qualitatif que quantitatif. Cet ouvrage en dresse l’inventaire, en y incluant les édifices détruits depuis la Révolution, et propose une analyse de ce riche héritage. Les grands décors, où s’épanouissent peintures et sculptures, marquent tant les églises nouvelles que celles bâties dans les siècles précédents qui sont mises au goût du jour, alors que d’innombrables compositions sont commandées aux meilleurs artistes du temps (Le Brun, Chalgrin, Mignard, Girardon...). Les liens entre les églises classiques et l’histoire sociale et culturelle de Paris, entre les liturgies et l’épanouissement des arts, constituent le fil conducteur de ce vaste ouvrage collectif. Des Invalides au Val-de-Grâce, de Saint-Roch à Sainte-Marguerite, des immenses églises royales aux plus modestes chapelles, cet ouvrage offre un parcours inédit à travers plus de 140 édifices. Enrichi par une abondante iconographie tant ancienne qu’actuelle, il permet une plongée dans les espaces sacrés de la capitale des rois et des Lumières.

 

ISBN 9782708409798

PRIX 59 euros

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Le prince, la princesse et leurs logis

Manières d’habiter dans l’élite aristocratique européenne (1400-1700)

Sous la direction de Monique CHATENET et Krista DE JONGE

 

Broché avec rabats, 21 x 27 cm, 360 pages et environ 200 illustrations

Novembre 2014

 

Pour apprécier exactement le rôle des Gender studies dans une perspective strictement historique, sans militantisme, il convient d’étudier simultanément la place occupée, au propre et au figuré, par les femmes et les hommes dans leur demeure commune ou, le cas échéant, dans un même réseau de demeures. Un groupe de chercheurs internationaux confronte à l’échelle de l’Europe les modes de vie des principaux protagonistes masculins et féminins de la société de cour au début des Temps modernes, en comparant leurs logis, puisqu’à ce niveau de l’échelle sociale, mari et femme ont en général chacun le leur. On sait déjà que, d’une façon générale, la relation vie privée-vie publique et la manière d’habiter évoluent considérablement dans cette période sous la pression croissante du cérémonial et de la société de cour. On sait aussi qu’il existe une émulation, et donc des échanges constants, entre les cours européennes qui évoluent sous les regards attentifs des ambassadeurs étrangers, mais il convient d’examiner de près la situation propre à chaque pays afin de faire apparaître les lignes de force et les moments clefs d’une telle évolution et de tels échanges. Il semble ainsi que la situation respective des époux présente des caractères très différents suivant les pays, et que ces particularités persisteront longtemps. Le grand intérêt de cet ouvrage est de mettre en évidence, de façon très concrète, cette diversité, que ce soit à la cour des Valois ou des Bourbons, comme à celle des Stuart, des Tudor, des Habsbourg, en Toscane, au Portugal, à Nancy ou encore en Pologne entre 1400 et 1700.

 

ISBN 9782708409774

PRIX 55 euros

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Martin et Pierre Chambiges

Architectes des cathédrales flamboyantes

Florian MEUNIER

 

Relié, 22 x 28 cm, 360 pages, 235 illustrations en couleurs

Juin 2015

 

Les Chambiges sont les architectes des quatre cathédrales françaises qui forment un groupe d’une cohérence unique en son genre : Troyes, Sens, Beauvais et Senlis. L’achèvement de ces géants de pierre à la fin du XVe siècle et au début du XVIe siècle offre l’occasion d’un renouvellement du style gothique flamboyant. Martin Chambiges (vers 1460-1532), le père, a travaillé à Paris à la rose de la Sainte-Chapelle. Il est ensuite embauché pour achever les cathédrales de Sens, Beauvais et Troyes. Son fils, Pierre (vers 1490-1544), travaillera à la cathédrale de Senlis ainsi que sur de nombreux châteaux de la Renaissance. Contrairement aux architectes des siècles précédents, les travaux de Martin et Pierre Chambiges sont bien documentés. Des textes inédits permettent notamment de comprendre la transmission de l’expérience paternelle au jeune Pierre Chambiges au moment de l’élaboration des grands projets de façades. Tout en étant confrontés à des défis techniques sans précédent à Beauvais, avec l’achèvement de la plus haute cathédrale de la chrétienté, les Chambiges surent développer un style raffiné et cohérent, riche dans les portails et sobre à l’intérieur. La diffusion de ce style est sensible dans un vaste territoire englobant l’Île-de- France et l’ensemble de la Picardie. Une occasion rare de plonger dans les archives des architectes des grandes cathédrales, d’observer la naissance d’un style et l’apparition d’une nouvelle génération de créateurs.

 

ISBN 9782708409750

PRIX 52 euros

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Architectures urbaines, formes et temps

Mélanges offerts à Pierre PINON

Sous la direction de Michèle LAMBERT-BRESSON, Annie TERADE

 

17 x 24 cm, 432 pages, environ 180 illustrations

Mars 2014

 

« La ville n’est pas création. Elle est processus temporel. La ville n’est pas seulement de l’espace, c’est du temps, la ville se fait avec le temps et le temps est aussi important que l’espace. […] Il est très difficile d’inventer de nouveaux tissus urbains. Parce que les tissus urbains renvoient à des modes de vie. Ces modes de vie produisent des manières de faire la ville, et les changements de mode de vie ne se décrètent pas. » Ces convictions de Pierre Pinon sont fondées sur plus de quarante ans de travaux, durant lesquels il s’est attaché à explorer et comprendre le territoire à ses différentes échelles, ainsi qu’à combattre « la confusion entre le temps court de l’architecture et le temps long de la ville ». Pour cet ouvrage se sont regroupés quelques-uns de ceux avec qui il a partagé terrains ou objets de recherche : architectes et urbanistes, mais aussi archéologues, historiens de la ville, de l’architecture ou de l’art… C’est à des itinéraires multiples qu’ensemble ils nous convient. Voyages à travers les arts, l’évocation des peintres de la ville et de ses activités, des thèmes et techniques de décoration… Voyages à travers l’espace et les cultures, de l’Europe à l’Extrême-Orient en passant par l’Italie, la Grèce, la Turquie et le monde ottoman… Voyages à travers le temps, de la Préhistoire ou de l’Orient ancien au Moyen Âge, à l’époque classique et aux modernités des XIXe et XXe siècles… Autant de chemins pour interroger les formes de la ville, de l’architecture, de l’habitat et de l’habitation, ainsi que les idées et échanges culturels qui ont concouru à « fabriquer » les formes urbaines au fil des siècles.

 

ISBN 9782708409705

PRIX 59 euros

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Les cryptes en France

Pour une approche archéologique (IVe-XIIe siècle)

Christian SAPIN

 

Première médaille du Concours des Antiquités de la France, 2015 (décernée par l'Académie des inscriptions et belles-lettres)

 

Relié sous jaquette, 22 x 28 cm, 320 pages et 398illustrations en couleurs

Novembre 2014

 

La crypte est une architecture apparemment connue, imagée, documentée, mais qui reste quasiment mythique dans les esprits. Elle renvoie de manière souvent abusive à une réalité que l’on croit uniquement souterraine. L’auteur tente ici de sortir des idées reçues en reconstituant le processus historique de la crypte dans une démarche à la fois archéologique et anthropologique. Chaque crypte a son histoire, une histoire qui s’est constituée souvent bien après sa construction et même son usage. C’est pourquoi dans ce parcours archéologique des cryptes en France, l’auteur accorde une place particulière aux textes et à l’examen des espaces pour reconstituer usages et parcours. Les réponses qu’il apporte s’inscrivent dans un panorama plus général de l’évolution de l’espace sacré. La crypte assure ainsi à l’église sa dimension dans le temps, sa mémoire, au point que l’on chercha toujours à ancrer cette mémoire et l’origine du site là où se trouve la crypte. En restituant la crypte dans sa dimension architecturale et historique, l’enquête bouscule l’histoire locale pour mieux saisir l’épreuve du temps, la trace d’une croyance et l’expression d’une société. Cet ouvrage est le fruit d’un travail de longue durée de Christian Sapin, archéologue et historien de l’art, qui recense près de 400 cryptes en France entre le IVe et le XIIe siècle, tout en établissant des comparaisons avec des cryptes situées en Europe occidentale. L’ouvrage bénéfice de reconstitutions en 3D ainsi que d’une campagne photographique exceptionnelle du photographe Jean-François Amelot. Un ouvrage de référence, qui offre une approche archéologique et historique inédite et attendue de la part d’un grand spécialiste.

 

ISBN 9782708409651

PRIX 76 euros

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

L'architecture à la française du milieu du XVe siècle à la fin du XVIIIe siècle

Jean-Marie PEROUSE DE MONTCLOS

 

3e édition, 22 x 27 cm, broché, 352 pages, 180 illustrations

Paris, Picard, mai 2013

 

Réédition de ce traité d’architecture illustré des types de constructions développés en France du XVe au XVIIIe siècle. L’utilisation de techniques et de matériaux, les modes de transmission des savoirs, l’idéal d’une architecture universelle, permettent de définir une manière française de construire.

 

ISBN 9782708409606

PRIX 51 euros

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Languedoc-Roussillon gothique

L’architecture militaire de Carcassonne à Perpignan

Lucien BAYROU

 

Collection Les monuments de la France gothique

 

17 x 24 cm, 288 pages, 221 illustrations dont 10 en couleurs

Paris, Picard, septembre 2013

 

L’auteur, architecte des Bâtiments de France, présente l’architecture fortifiée médiévale à travers les exemples de l’âge d’or des châteaux et forteresses de la partie méridionale de la sénéchaussée de Carcassonne et des comtés de Roussillon et Cerdagne. L'ouvrage étudie l’aménagement des sites, les techniques de construction et de mise en œuvre ainsi que les caractères généraux. Les sites, très spectaculaires, des fortifications sont passés en revue, ainsi que les places majeures telles Carcassonne, Narbonne, Collioure ou Perpignan.

 

ISBN 9782708409576

PRIX 48 euros

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Le Génie du lieu

La réception du langage classique en Europe (1540-1650). Sélection, interprétation, invention

Sous la direction de Monique CHATENET et Claude MIGNOT

Collection De Architectura

 

21 x 27 cm, 264 pages, 228 illustrations

9 contributions en français, 3 en anglais et 4 en italien

Paris, Picard, mai 2013

 

Des spécialistes se sont penchés sur la question de la transmission du langage architectural classique, né à Rome au début de la Renaissance. Dans un grand nombre de cas, les architectes n’ont pas cherché à copier servilement un modèle, ils l’ont interprété en fonction de leurs préférences visuelles, mais surtout des habitudes propres au lieu.

 

ISBN 978-2-7084-0954-5

PRIX 55 euros

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Bâtir au féminin ?

Tradition et stratégies en Europe et dans l'Empire ottoman

Sous la direction de Sabine FROMMEL et Juliette DUMAS

 

21 x 27 cm, broché, 304 pages, 196 illustrations dont 26 en couleurs

15 contributions en français, 4 en anglais et 3 en italien

Paris, Picard, mai 2013

 

Ce colloque international s’est penché sur l’analyse du rôle et de l’action des femmes commanditaires d’édifices et de monuments, dans le monde oriental comme dans le monde occidental. Les recherches font apparaître des traits particuliers mais aussi des similitudes avec le rôle des hommes dans ce domaine.

 

 

ISBN 9782708409538

PRIX 65 euros

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)

Georges POISSON et Olivier POISSON

 

17 x 24 cm, 352 pages, 26 illustrations en couleurs

Mars 2014

 

Viollet-le-Duc est une figure incontournable de l’histoire de l’art français, tant pour ce qui concerne l’histoire de l’architecture que celle des arts graphiques et appliqués, notamment pour la période médiévale et en particulier l’esthétique gothique. Acteur central des chantiers et des polémiques du XIXe siècle associés aux rénovations et reconstruction des monuments historiques majeurs de la France, Viollet-le-Duc traverse le siècle de sa présence géniale et controversée. Il lègue de nombreuses restaurations ainsi que des écrits théoriques de grande importance sur la pratique de l’architecture. Son nom reste associé à la Madeleine de Vézelay, la cité de Carcassonne, la cathédrale Notre-Dame de Paris, l’église Saint-Jean-Baptiste de Belleville, la basilique de Saint-Denis, les châteaux de Coucy, Pierrefonds L’ouvrage suit la vie de Viollet-le-Duc année après année - son enfance, ses études, son mariage, sa carrière, ses amitiés, ses ennemis, ses projets, ses publications – et en dresse un portrait vivant et d’une extrême richesse. Le regard des auteurs, spécialistes du sujet l’un comme l’autre, à partir notamment des archives de la famille Viollet-le-Duc, permet une mise en perspective ou un jugement éclairé sur les prises de position ou les réalisations de Viollet-le-Duc. Il s’agit d’un travail à la fois scientifique quant à l’œuvre du personnage et biographique quant à sa vie privée. C’est la première fois qu’un tel travail est réalisé et cet ouvrage devrait contribuer non seulement à une meilleure connaissance du personnage Viollet-le-Duc mais également à un réexamen éclairé de nombreuses de ses réalisations. C’est là toute l’originalité de ce travail, que de savoir croiser la vie privée et la vie publique de Viollet-le-Duc.

 

ISBN 9782708409521

PRIX 36 euros

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Le château d'Assier en Quercy

Une œuvre majeure de la Renaissance retrouvée

Marie-Rose PRUNET-TRICAUD

Collection De Architectura

 

21x 27 cm, 184 pages, 124 illustrations

Mars 2014

 

Le château d’Assier en Quercy est un édifice majeur de la première moitié du XVIe siècle. Bâti entre 1510 à 1535 selon des projets ambitieux, Assier illustre parfaitement l'évolution de l'architecture de la première Renaissance. Bien que situé dans le Lot, ce château est en réalité l'un des grands "châteaux de la Loire" parce que son bâtisseur, Galiot de Genouillac, familier de François Ier, sut faire venir à Assier des maîtres d'œuvre et des sculpteurs de talent. Plusieurs innovations singularisent cette demeure exceptionnelle. Le décor sculpté se développe en plusieurs frises superposées sur les façades de la cour ; la grande galerie du premier étage est couverte par une voûte plate portée par des arcs-diaphragmes unique en son genre ; un nouveau type de toiture apparaît avec les dômes à l'impérial des tours et le toit en carène de la galerie. Enfin, vers 1535, quand s'achève la construction, le château offre l'un des tout premiers exemples d'emploi des ordres antiques, antérieur à leur apparition dans les chantiers royaux. Si la personnalité des architectes reste inconnue, comme c'est presque toujours le cas à cette époque, celle du bâtisseur se manifeste avec éclat : les emblèmes répandus à profusion disent la gloire du propriétaire, grand maître de l'artillerie et grand écuyer de France. Sujet à la ruine, Assier a été inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques dès 1901 et est également connu par les dessins exceptionnels de la collection de Roger de Gaignières réalisés à la fin du XVIIe siècle. Un ouvrage attendu sur un édifice exceptionnel et emblématique de la Renaissance, bien que peu connu.

 

ISBN 9782708409514

PRIX 42 euros

ANNEXE

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

La samaritaine, Paris

Sous la direction de Jean-François CABESTAN et Hubert LEMPEREUR

 

Relié, 24 x 24 cm, 288 pages et 300 illustrations en couleurs

Mai 2015

 

Alors qu’une page de leur histoire se tourne, les grands magasins de la Samaritaine à Paris font l’objet d’une publication collective à partir de très nombreux documents d’archives et de clichés inédits. Un groupe d’architectes, d’historiens et d’historiens de l’art se penche sur la « Samar » et sa légende, bâtie par les Cognac-Jay à coups de réclames publicitaires, au cœur d’un ensemble architectural devenu emblématique des grands magasins parisiens. L’ouvrage couvre la genèse des quatre magasins, insérés dans le paysage des rives de la Seine, au débouché du Pont-Neuf, et la direction successive des architectes Frantz Jourdain et Henri Sauvage, entre Art déco, Art nouveau et influences américaines. Les auteurs offrent l’occasion de se replonger dans l’imaginaire de la Samaritaine, ses stratégies publicitaires, ses coulisses, ses aménagements visionnaires et ses innovations architecturales et techniques. Ils évoquent les spécificités de la Samaritaine dans le contexte de l’architecture commerciale de son temps et abordent le projet actuel de l’agence d’architecture Sanaa dans le cadre de la transformation des espaces des magasins. Quand l’histoire d’un grand magasin devient celle de Paris.

 

ISBN 9782708409507

PRIX 39 euros

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Le château Vaissier

Palais orientaliste d'un savonnier de Roubaix (1892-1929)

MAURY Gilles

Collection Architectures contemporaines, série Etudes

 

17 x 24 cm, 264 pages, 151 illustrations en noir, 23 en couleurs

Paris, Picard, octobre 2013

 

L’industriel Vaissier se fait construire une extraordinaire demeure orientaliste à Roubaix à la fin du XIXe siècle. L’auteur en retrace la genèse et les partis pris architecturaux afin d’en restituer toute l’originalité. De fait, le courant orientaliste marque profondément l’architecture moderne et cet ouvrage vient combler une lacune.

 

 

ISBN 9782708409477

PRIX 39 euros

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Paris la nuit

Chroniques nocturnes

Marc ARMENGAUD (AWP)

Catalogue d'exposition du Pavillon de l'Arsenal

 

19 x 30 cm, 440 pages, environ 500 illustrations.

Paris, Picard / Pavillon de l'Arsenal, mai 2013.

 

Quel rôle culturel la nuit a-t-elle joué pour l’architecture, le paysage et l’urbanisme de la métropole parisienne ? Le catalogue de l’exposition au Pavillon de l’Arsenal qui explore les débuts de la métropole la nuit, pour faire apparaître des épaisseurs effacées comme les Halles, les grands boulevards ou la Petite Ceinture, permet de relire sous un angle différent deux siècles d’histoire.

 

 

 

 

 

ISBN 9782708409439

PRIX 37 euros

SOMMAIRE A VENIR

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Philippe de La Hire 1640-1718

Entre architecture et sciences

Sous la direction d’Antonio BECCHI, Hélène ROUSTEAU-CHAMBON, et Joël SAKAROVITCH

 

In-8 broché, 336 pages, 88 illustrations

Paris, Picard, mars 2013

 

Philippe de La Hire est un savant trop peu étudié. Ses travaux de géométrie le font entrer à l’Académie royale des sciences puis d’architecture. Il va jouer un rôle central en tissant des liens entre l’architecture et les sciences à la charnière des XVIIe et XVIIIe siècles.

 

 

 

 

 

ISBN 9782708409422

PRIX 39 euros

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Le Caire dessiné et photographié au XIXe siècle

Textes réunis par Mercedes VOLAIT

 

In-8 relié, 400 pages, 254 illustrations en couleurs

Paris, Picard, janvier 2013

 

Un ouvrage très illustré, qui donne à voir à partir de nombreuses photographies et dessins inédits, l'architecture de la ville du Caire au XIXe siècle. Un ensemble de spécialistes livre une étude des artistes et photographes qui ont été fascinés par Le Caire et en restitue l'atmosphère, alors que les édifices représentés ont en grande partie disparu.

 

 

 

 

 

ISBN 9782708409415

PRIX 38 euros

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Louis Le Vau et les nouvelles ambitions de l'architecture française, 1612-1654

COJANNOT Alexandre

 

Premier prix Gobert 2013 de l'Académie des inscriptions et belles-lettres

Prix Eugène Carrière 2013 de l'Académie française

 

In-4 relié, 368 pages, 216 illustrations en noir et couleurs.

Paris, Picard, novembre 2012.

 

Louis Le Vau, fils d'un tailleur de pierre, débute sa carrière sur l'île Saint-Louis. Il se fait rapidement connaître comme architecte, notamment avec l'hôtel Lambert, jusqu'à se faire remarquer de la cour et de Louis XIV. À partir de nombreuses sources d'archives inédites, l'ouvrage retrace le début de la carrière de Le Vau et donne à voir ses réalisations avant Vaux-le-Vicomte et Versailles.

 

Prix : 67 euros

ISBN : 9782708409361

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Le palais du Luxembourg de Marie de Médicis 1611-1631

GALLETTI Sara

 

In-4, broché, 296 pages, 172 illustrations en noir et couleurs.

Paris, Picard, novembre 2012.

 

Marie de Médicis, veuve d'Henri IV, commande à la mort de ce dernier un fastueux palais parisien sur la rive gauche de la Seine. Exemplaire par son projet politique, son architecture et ses ornements, ce palais, remanié au XIXe siècle, deviendra un modèle incontournable pour les cours européennes comme pour les architectes.

 

Prix : 53 euros

ISBN : 9782708409354

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Nuts and Bolts of Construction History. Culture, Technology and Society

CARVAIS Robert, GUILLERME André, NEGRE Valérie et SAKAROVITCH Joël (sous la direction de)

 

Trois volumes in-8 broché, XIV-690 + VI-664 + VI-728 pages, nombreuses illustrations. Bibliographie, index, texte en anglais. Paris, Picard, juillet 2012.

 

Volume 1 : Construction History. Knowledge and Theorization.

Volume 2 : People and Organizations. Materials.

Volume 3 : Technology. Indexes.

 

Cet ouvrage présente un état de la recherche internationale dans l’histoire de la construction, conciliant les sciences de l’ingénieur avec les sciences humaines. Le bâtiment est ainsi étudié et interprété par 240 collaborateurs : archéologues, archivistes, historiens, maçons, menuisiers, serruriers, couvreurs, dessinateurs, architectes, ingénieurs… Après Madrid, Cambridge et Cottbus, Paris célèbre en 2012 le 4e Congrès international d’histoire de la construction.

 

Prix : 120 euros

ISBN : 9782708409293

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

 

Antonin Raymond. Un Architecte occidental au Japon 1888-1976

C. VENDREDI-AUZANNEAU

 

In-8 broché, 223 pages, 120 illustrations. Chronologie, liste des projets, correspondance, bibliographie, index. Paris, Picard, avril 2012.

 

Considéré comme le père de l'architecture moderne japonaise et figurant parmi les précurseurs de sa génération, Antonin Raymond s'affirme comme un architecte libre, tissant des ponts entre l'architecture vernaculaire japonaise et l'architecture en béton aux formes épurées.

Prix : 39 euros

ISBN : 9782708409255

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

 

La Cathédrale Saint-Pierre de Saintes

Ouvrage coordonné par Yves BLOMME

 

In-4 broché, couverture illustrée en couleurs, 224 pages, 172 illustrations, 18 planches en couleurs. Paris, Picard, mars 2012.

 

Une équipe composée de chercheurs et d'érudits locaux, se penche sur tous les aspects importants et les plus intéressants de cet élément majeur du gothique dit "tardif" dans l'Ouest de la France.

Prix : 49 euros

ISBN : 9782708409248

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

 

Saint-Etienne d'Auxerre. La seconde vie d'une cathédrale

Sept ans de recherches pluridisciplinaires et internationales

SAPIN Christian

 

In-4 cartonnage illustré de l'éditeur, 528 pages, très nombreuses illustrations et planches en couleurs. Paris-Auxerre, Picard-Centre d'études médiévales d'Auxerre, novembre 2011.

 

Ce livre offre un panorama complet de la cathédrale Saint-Etienne, de l'histoire de sa construction et de son décor monumental.

Prix : 81,20 euros

ISBN : 9782708409187

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

 

Les Eglises romanes de Normandie. Formes et fonctions

CHAIX Valérie

 

In-4 broché, couverture illustrée, 360 pages, 364 illustrations. Paris, Picard, novembre 2011.

 

L'ouvrage, très documenté, s'adresse à un large public intéressé par l'art, l'architecture, l'histoire et la Normandie.

Il donne vie aux monuments en détaillant leur utilisation et montre l'originalité de la Normandie par rapport aux autres milieux européens, en particulier l'Angleterre.

Prix : 71 euros

ISBN : 9782708409132

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

 

Une capitale flamboyante. La création monumentale à Paris autour de 1500

HAMON Etienne

 

In-4 broché, 319 pages, 214 illustrations. Bibliographie. Index. Paris, Picard, novembre 2011.

 

Le rôle de Paris dans le contexte des années 1500, marquées par la création artistique à l'échelle européenne, s'affirme dans le domaine monumental. L'enquête, menée à partir de sources historiques et archéologiques inédites, explore les nouvelles motivations pratiques et symboliques des commanditaires et les réponses d'une communauté artistique cosmopolite.

 

Prix : 61,90 euros

ISBN : 9782708409095

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

 

 

 

Le Triforium. Construction et fonctions xie-xvie siècle

LHEURE Michel

 

In-4 broché, 170 pages, 312 illustrations. Bibliographie, index. Paris, Picard, juin 2012.

 

Au-dessus des grandes arcades de nombreuses églises s’élève fréquemment une galerie ouverte sur les combles, fermée par mur ou par une claire-voie que les Anglais ont appelé le triforium. Abondamment illustré, cet ouvrage dégage les principales caractéristiques qui jalonnent leur construction au Moyen Âge.

Prix : 70 euros

ISBN : 9782708409057

 

 

SOMMAIRE

COMMANDE EN LIGNE

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS